Conduite Sans Frontières

Auto-École à Saint-Chély d'Apcher et Marvejols

Permis voiture

Sur cette page retrouvez :

Les différentes méthodes d'apprentissage pour passer le permis B

Il existe plusieurs possibilités d’accéder à l’examen du permis de conduire B

L'aprentissage anticipé (conduite accompagnée)


Découvrez les avantages de la conduite acompagnée !

Cette méthode d'adresse à toutes les personnes à partir de 15 ans, et permet de passer le permis à partir de 17 ans et demi (et de pouvoir conduire seul à 18ans).
Il faut réaliser 3 000 km et conduire au minimum 1 an avant de passer l’épreuve du permis. Lors de la conduite acompagnée il faut conduire avec un accompagnateur (titulaire du permis depuis au moins 5 ans), une voiture classique et une assurance couvrant la conduite accompagnée.
Pour accéder à la conduite acompagnée il faut, avoir le code et avoir conduit au moins 20 h avec le moniteur.

Apprentissage classique (en auto-école, avec un moniteur)

L’inscription au permis de conduire de la catégorie B "classique" est soumise à une condition d’âge. En effet, vous devez avoir au minimum 16 ans le jour de votre inscription.
Vous ne pouvez passer le code qu'à partir de vos 17 ans.
Vous devez suivre un minimum de 20h de formation pratique pour pouvoir être présenté à l'examen.

La conduite encadrée

Cette méthode s'adresse aux jeunes de 16 à 18 ans, scolarisés dans un établissement préparant un diplôme professionnel des métiers de la route.
La conduite encadrée permet à un jeune de moins de 18 ans, ayant réussi l’examen du permis B, d’avoir le droit de conduire avec un accompagnateur avant sa majorité

La conduite supervisée

Cette méthode s'adresse à toutes les personnes majeures.
Ce dispositif peut être choisi dès l’inscription à l’auto-école ou après l’échec du passage du permis. Il vous permet de ne pas multiplier les heures de conduite payantes avec un moniteur d’auto-école, et de vous entraîner avec un accompagnateur (ayant 5 ans de permis + assurance couvrant la conduite supervisée).
Pour pouvoir accéder à la conduite supervisée, il faut avoir conduit au moins 20h avec le moniteur et avoir le code

L'examen du permis de conduire

Déroulement de l'épreuve

Lorsque l'ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduite. Il procèdera lui-même à l'inscription à l'examen de conduite en concertation avec vous.

Le jour de l'épreuve pratique vous vous présenterez avec votre pièce d'identité valide ou périmée depuis moins de 5 ans à l'adresse indiquée sur la convocation remise par votre auto-école.

L'épreuve pratique permet d'évaluer les points suivants :

  • respect des dispositions du code de la route
  • connaissance du véhicule et capacité à déceler les défauts techniques les plus importants
  • maîtrise des commandes et de la manipulation du véhicule
  • capacité à assurer votre propre sécurité et celles des autres usagers sur tout type de route, à percevoir et anticiper les dangers
  • connaissance des notions élémentaires de premiers secours
  • degré d'autonomie dans la réalisation d'un trajet
  • capacité à conduire en respectant l'environnement et en adoptant un comportement courtois et prévenant envers les autres usagers

L'épreuve dure 32 minutes. Vos documents d'examen sont vérifiés. Si vous avez suivi une formation selon la formule de l'apprentissage anticipé de la conduite, votre attestation de fin de formation initiale est vérifiée pour s'assurer que vous avez respecté la durée minimale d'un an de conduite accompagnée.

Un test de vue est réalisé. Vous en êtes dispensé si vous avez passé une visite médicale préalable. En cas de test non concluant, l'examinateur signale le résultat de ce test au préfet pour que vous soyez convoqué pour un contrôle médical.

Le test de conduite, d'une durée minimale de 25 minutes, comporte notamment :

  • la vérification d'un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule
  • la réalisation de deux manœuvres différentes : un freinage pour s'arrêter avec précision et une manœuvre en marche arrière (marche arrière en ligne droite, rangement en créneau ou en épi, demi-tour...)
  • Une question concernant les premiers secours

Pour être reçu, vous devez obtenir au moins 20 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire (exemples : franchissement d'une ligne continue, circulation à gauche, non-respect d'un signal prescrivant l'arrêt...).

Demande de permis de conduire en ligne

Pour obtenir votre permis, vous devez utiliser le téléservice mis à disposition par l'ANTS
Vous devez fournir :

  • la copie du certificat d'examen du permis de conduire (CEPC)
  • un justificatif d'identité
  • un justificatif de domicile
  • si vous êtes né après 1987, l'ASSR de second niveau ou l'ASR, ou à défaut (en cas de perte par exemple) une déclaration sur l'honneur
  • si vous êtes étranger, un justificatif de régularité du séjour ou si vous êtes dispensé de détenir un titre de séjour, une preuve de votre présence en France depuis au moins 6 mois (feuille de paie, quittance de loyer...)

Pour suivre la production de votre permis, vous pouvez utiliser le téléservice de suivi de la fabrication et de la transmission de votre permis de conduire.

Si vous êtes absent lors du passage du facteur, il dépose un avis de passage. Vous avez ensuite 15 jours pour récupérer votre permis à La Poste. Passé ce délai, le permis est renvoyé à l'expéditeur et vous devrez contacter la préfecture pour faire une nouvelle demande de permis de conduire.

Évaluation de départ

L’heure d’évaluation est oligatoire en auto-école. Elle est réalisée directement en voiture avec le moniteur qui a une fihe d’évaluation.
Elle est facturée le prix de l’heure de conduite soit 45 euros.
L’intérêt de cette heure est de permettre une évaluation, aussi objective que possile, ayant pour résultat de proposer une durée de formation qui corresponde aux capacités de chaque élève.

La fiche d’évaluation est un guide pour le formateur qui évalue les capacités de l’élève. Elle comporte dix rubriques :

1) Les renseignements d’ordre général :
Ils seront recueillis lors du premier contact avec l’élève (âge, niveau scolaire, profession, compréhension de la langue française, l’élève porte-t-il des lunettes ? des lentilles ?). Un test de vue pourra être demandé (lire une plaque d’immatriculation devant vous par exemple) comme le sera demandé le jour de l’examen de conduite.

2) L’expérience de la conduite :
L’expérience de la conduite antérieurement acquise par certains élèves facilite généralement l’apprentissage. On posera les questions suivantes : Etes-vous titulaire d’un permis de conduire ? Avez-vous déjà conduit une voiture? Avec qui avez-vous conduit? Où avez-vous conduit ?

3) La connaissance du véhicule :
Pour évaluer vos connaissances le formateur vous posera des questions sur la mécanique générale (sur la direction, sur la boite de vitesses, sur l’embrayage, sur le freinage ).

4) Les attitudes à l’égard de l’apprentissage de la conduite et de la sécurité routière :
La question posée est la suivante : à votre avis, le plus important pour bien conduire est de : Savoir maîtriser la voiture et de connaître le code ou est-ce d’être capable de prévoir les difficultés et de savoir y faire face.

5) Les habiletés :
Le formateur regardera comment de manière spontanée vous vous installez dans le véhicule, comment vous manipulez le volant et si vous savez démarrer et vous arrêter.

6) La compréhension et la mémoire :
Le formateur évalue au cours de l’heure si vous avez une rapidité de compréhension ou pas et si vous mémorisez les explications données.

7) La perception :
Les capacités perceptives de l’élève seront évaluées au cours d’exercices de conduite, le formateur utilise les doubles commandes, l’élève est au volant et dirige la voiture ainsi que les clignotants. Le formateur notera les quatre points suivants : a) le sens de la trajectoire et du gabarit de la voiture b) la capacité d’observation de l’environnement c) le sens de l’orientation d) la direction du regard

8) L’émotivité:
Les réactions émotives seront observées pendant toute la durée de la formation. On portera l’attention sur deux points : les réactions générales (paroles, gestes divers…) et la crispation des gestes.

9) Le résultat de l’évaluation :
Cette évaluation va permettre de déterminer le score réalisé par l’apprenant et ainsi permettre au moniteur de faire une estimation du nombre nécessaire à l’obtention du permis de conduire.

10) La proposition d’heures de formation :
Le formateur vous donnera une approximation d’heures que vous devrez effectuer. Pour les meilleurs d’entre vous l’évaluation vous donnera le résultat des 20 heures minimum obligatoires, les élèves qui auraient moins d’aptitudes se verraient proposer un volume d’heures plus important.
Bien sûr, ce n’est qu’une évaluation et non une science exacte, dans certains cas, le nombre d’heures pourra être revu à la baisse comme à la hausse en fonction de l’assiduité, de l’implication et des résultats des évaluations tout au long de l’apprentissage.